Pour un nouveau voyage

Quelqu’un meurt,

Et c’est comme des pas

Qui s’arrêtent.

Mais si c’était un départ

Pour un nouveau voyage…

Quelqu’un meurt,

Et c’est comme une porte

Qui claque.

Mais si c’était un passage

S’ouvrant sur d’autres paysages…

Quelqu’un meurt,

Et c’est comme un arbre

Qui tombe.

Mais si c’était une graine

Germant dans une terre nouvelle…

Quelqu’un meurt,

Et c’est comme un silence

Qui hurle.

Mais s’il nous aidait à entendre

La fragile musique de la vie…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s